Actualités du Réseau

YVAN MIRON RECOIT LE PARNELLI VISIONARY AWARD

Actualités - Image d'intro

Nous oublions souvent la façon dont les " killer apps " changent notre façon de faire les choses pour toujours.

Combien de personnes se souviennent d'avoir fait une recherche sur Internet avant Google ? C’était quand déjà où nous allions dans les cabines téléphoniques pour consulter notre messagerie vocale et appeler nos amis, au lieu de simplement fouiller dans nos poches et envoyer des SMS ? Vous souvenez-vous quand vous deviez vous rendre dans un cybercafé pour vérifier vos courriels lorsque vous n'étiez pas à votre bureau ?... Lorsque les plus grands changements technologiques se produisent, nous oublions même le fait qu'ils ont eu lieu, tant ils comblent un besoin que nous avons eu longtemps du mal à satisfaire.

 

Chez Stageline, nous n’avons pas pour habitude de nous encenser, car nous aimons penser que la qualité de notre travail parle d'elle-même. Mais quand quelqu'un que nous respectons choisit de nous honorer, nous sommes assez fiers pour le dire au monde entier. Lorsque nous avons appris que le conseil d'administration des prestigieux prix Parnelli, qui récompensent les meilleurs éléments de l'industrie de la production de spectacles, a voulu décerner un prix Parnelli Visionary Award au fondateur de Stageline, Yvan Miron, nous avons été ravis. Nous étions enchantés qu'Yvan soit honoré sur la même scène que le légendaire directeur de production Chris Adamson, qui a rendu possible des tournées pour Pink Floyd, Tom Petty & the Heartbreakers, Aerosmith, the Byrds, et plus encore. Et nous étions particulièrement heureux parce que cette récompense souligne à quel point notre entreprise a contribué à changer à tout jamais la façon dont les événements se déroulent à l'extérieur, ici, au Canada, aux États-Unis et dans le monde entier.

 

Aussi bizarre que cela puisse paraître maintenant, Yvan se souvient qu'avant le démarrage de Stageline, les scènes étaient souvent le dernier élément considéré dans l’organisation d’événements extérieurs. Les promoteurs et les organisateurs d'événements prenaient n'importe quelle scène qui semblait fonctionner à l'intérieur et la traînaient à l'extérieur, sans se soucier de la façon dont elle interagirait avec le vent et les intempéries.

 

"La sécurité du personnel et du public n'était pas une priorité absolue. Le spectacle doit continuer et le travail doit être fait, c'était la devise", se souvient Yvan. "Le montage de la scène était souvent une opération risquée... Il était clair pour moi qu'il fallait améliorer les choses. Il n'y avait pas de normes de sécurité et tout le monde pouvait improviser une scène, généralement construite en contreplaqué. Encore aujourd'hui, il n'y a pas de normes officielles dans l'industrie, et cela nous attriste."

 

Yvan Miron a lancé Stageline avec l'idée de construire des scènes conformes aux codes du bâtiment existants. Mais très vite, le projet a pris un virage philosophique. Lorsque Stageline a démarré, les scènes étaient des structures construites, généralement composées d’échafaudages, qui étaient maintenues par des câbles et de lourds ballasts, afin de parer aux intempéries.

 

Il est apparu rapidement que ce que Stageline offrait n'était pas simplement une meilleure scène, mais une idée différente de ce que devait être une scène.

 

"Avant Stageline, une scène était une construction", dit Yvan. "Nous, Stageline, en avons fait un équipement."

 

Lorsque Yvan a débuté sa carrière, les scènes étaient transportées sur une remorque sous forme d'énormes piles d'acier et de feuilles de contreplaqué, qui étaient déchargées et transportées avec des chariots élévateurs à fourche. Des équipes d’ouvriers construisaient la scène à partir du sol vers le haut, en grimpant partout sur la structure afin de s'assurer qu'elle était stable.

 

Les scènes mobiles autonomes de Stageline ont changé la donne.
 

"Vous n'avez plus besoin de charger ou de décharger quoi que ce soit. Tout est pré-assemblé ", dit Yvan. "Vous n'avez même pas besoin d'outils pour installer l'équipement. Il est mobile, il est transporté rapidement, aucun outil n’est nécessaire pour le déployer. C'est l'une des principales contributions de Stageline : transformer les scènes construites en équipement facile à installer de manière sécuritaire."

 

La nature d’une « killer app » est qu'elle rend la vie plus facile pour tout le monde. Vous vous souvenez des années passées à essayer de conduire d'un œil tout en regardant une carte routière avec l’autre ? Maintenant, les cartes GPS nous donnent des instructions vocales et nous voguons vers nos destinations. De même, rappelez-vous quand vous avez dû fermer tout un centre-ville pendant plusieurs jours pour préparer un imposant spectacle ? On dirait que ça fait une éternité, n'est-ce pas ?

 

Yvan se souvient d'un spectacle à Manchester, au Royaume-Uni, qui aurait nécessité la fermeture du centre-ville pendant une semaine pour que la scène puisse être construite.

 

"Imaginez le trafic qui aurait été détourné", dit Yvan. « C'est de la folie. C'est là que nous sommes utiles, car comme dans le cas de Manchester, l'équipe de Star Hire s'est rendue sur place et a commencé le déploiement de la scène tôt le matin, pour qu’à 21 h, tout soit prêt. »

 

Vous savez, la technologie de la scène mobile domine le marché de la scène extérieure. Impossible de revenir en arrière... Comme les événements d’envergure se multiplient, nous ciblons maintenant le marché des très grandes scènes. La série SAM de Stageline présente des scènes de plus en plus grandes. Et nous prouvons une fois de plus notre engagement à trouver de nouvelles façons de rendre la scène plus grande, meilleure et plus époustouflante, et tout cela sans jamais compromettre la sécurité des ouvriers, des artistes et du public. En même temps, nous bâtissons aussi dans d'autres directions. Notre produit le plus récent est l’ESPACE MOBILE, une structure mobile aux allures d’un bâtiment permanent qui se déploie en 2 jours.

 

« AU DÉBUT DES ANNÉES 90, L'INNOVATION ÉTAIT LE MOT D'ORDRE DANS NOTRE MÉTIER... MAIS LA MAJORITÉ DES SCÈNES ÉTAIENT ENCORE CONSTRUITES À PARTIR D'ÉCHAFAUDAGES ET NÉCESSITAIENT DE TRÈS GRANDES ÉQUIPES POUR LEUR CONSTRUCTION. C'EST À CE MOMENT QUE J'AI À ENTENDU PARLER D'UNE ENTREPRISE PRÈS DE MONTRÉAL APPELÉE STAGELINE. AVEC LES INNOVATIONS D'YVAN EN MATIÈRE DE SCÈNES, IL NOUS AURAIT ÉTÉ IMPOSSIBLE D'ORGANISER ET DE MONTER LES TOURNÉES DU VANS WARPED. »

KEVIN LYMAN, FONDATEUR DE VANS WARPED TOUR

 

Aujourd'hui, Stageline ne se considère pas comme une entreprise qui construit des scènes mobiles, mais plutôt comme une entreprise qui propose de nouvelles orientations pour pousser le concept de scène de spectacle, le tout sans compromettre notre engagement sans faille envers la sécurité et les faibles émissions de carbone. Il y a plus de 35 ans, Yvan a commencé à se demander s'il ne serait pas possible de fabriquer une scène plus sûre, à la fois plus résistante aux intempéries et plus facile à transporter et à installer. C'est ce qu’il a réalisé avec Stageline. Aujourd'hui, avec nos scènes déployées dans près de 50 pays et des metteurs en scène qui viennent nous voir pour concrétiser leurs projets, les défis qui nous attendent sont de plus en plus grands.

 

Et il en va ainsi de notre équipe. Nous embauchons des ingénieurs et des techniciens de partout en Amérique du Nord pour nous aider à réinventer la scène en plein air, et nous sommes toujours à la recherche de ceux et celles qui savent comment rêver en grand sans compromettre la sécurité.

 

Nous sommes fiers de nos réalisations et nous sommes honorés de voir le prix Parnelli récompenser Yvan Miron pour sa vision et ses décennies de contribution. Mais nous n'oublions pas que Stageline est une entreprise tournée vers l'avenir : notre but est de continuer à trouver des moyens de rendre possible l’impossible, et notre équipe sera toujours ouverte à ceux pour qui l'impossible n’est rien d’autre pour eux qu'un nouveau défi !

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Partenaires de développement


© Metal Manufacturing Alliance - 2019