Actualités du Réseau

LA COMPAGNIE ITALIENNE BOX MARCHE FAIT APPEL AU FABRICANT CANADIEN IMPACK

Actualités - Image d'intro

La compagnie italienne Box Marche minimise les contraintes physiques de son personnel sur les lignes de production avec les empaqueteurs Ergosa C et Virtuo du fabricant canadien IMPACK.

Allégement de la charge.

En discutant des plans d’investissement passés et actuels, Tonino Dominici, Patron de Box Marche, explique : « Nous voulons que nos actions et nos solutions d’emballage créent de la valeur ajoutée pour tous. »
 

Fondé en 1969 et basé à Corinaldo, au centre/est de l’Italie, Dominici voit son entreprise comme le centre d’une communauté qui a plus que ses propres intérêts en tête. En effet, le fabricant d’emballages est connu pour son engagement dans les programmes sociaux d’Ancône et des provinces voisines. De plus, l’entreprise ne se contente pas de parler de questions comme le bien-être des employés et l’étroite collaboration avec ses clients et fournisseurs, elle agit concrètement sur ceux-ci.
 

« Nos employés ont le droit de travailler dans un environnement sans stress, avec le moins d’efforts physiques possible. » Pour ce faire, Dominici explique: « Nous avons installé en 2008 l’empaqueteur universel Ergosa C et l’empaqueteur automatique Virtuo de la société IMPACK basée au Canada, sur nos deux plieuses-colleuses. »

Maintenant qu’elles sont en opération, personne chez Box Marche n’a à soulever de lourdes rangées de boîtes. « De plus, nous pouvons maintenant mieux exploiter la productivité de nos plieuses-colleuses. Elles peuvent fonctionner plus rapidement et notre équipe peut produire plus de boîtes dans le même laps de temps avec moins d’efforts. »

 

Alors qu’il décrit les avantages, Dominici nous remet des échantillons d’étuis protecteurs pour les ustensiles de cuisine. Box Marche produit ce type d’emballage spécial pour un client régional en utilisant la plieuse-colleuse avec l’Ergosa C à sa sortie. « Je ne pense pas qu’il existe d’autre empaqueteur capable de traiter ce type d’emballage », dit-il en faisant l’éloge de la polyvalence de ce système configurable. Compatible avec toutes les plieuses-colleuses, l’Ergosa a été développée par IMPACK pour l’emballage de petites et moyennes séries de boîtes en carton plat et ondulé. Il traite généralement des boîtes en ligne droite, à 4/6 coins, mais chez Box Marche, il traite également des formats spéciaux, comme les étuis de protection pour les ustensiles de cuisine.

 

Le modèle Ergosa C combine l’empaquetage semi-automatique et automatique. Il est équipé d’un indexeur de nappe IN2 qui permet de tourner les boîtes sortants de la ligne de pliage-collage de 90 degrés. Ainsi, les joints de colle des étuis de protection sont orientés vers le haut lorsque chaque rangée est retirée du convoyeur de l’Ergosa C et transférée dans la caisse. Avec le joint de colle vers le haut, les rangées sont plus stables et les employés au ramassage peuvent les empaqueter plus facilement dans les caisses. Si les emballages en carton n’ont pas besoin d’être tournés, ils traversent l’indexeur de nappe sans être indexés.

 

Sans stress

Le temps de réglages courts est un autre avantage de l’Ergosa C. « La production moyenne des étuis de protection est de 1 000 unités. Nous changeons la configuration de la machine jusqu’à quinze fois par quart de travail », explique Dominici, soulignant la nécessité de pouvoir rapidement changer de format. Avec l’Ergosa C, le changement de format se fait en un rien de temps. Dominici explique: « Avec cet empaqueteur, le temps de réglage est pratiquement nul. Il est très facile à utiliser et fonctionne efficacement. De plus, il offre un très bon rapport qualité-prix. Enfin, la machine fonctionne sans interruption depuis plus de onze ans maintenant. »

 

Box Marche dispose d’un système de base installé en production, qui fonctionne exclusivement en mode horizontal. Les boîtes « sortent » de la plieuse-colleuse pour entrer directement dans l’Ergosa C, où où elles sont empaquetées par les employés dans des caisses prévues à gauche du convoyeur. Les caisses sont ensuite automatiquement fermées et acheminées vers une zone de palettisation. Toutes ces étapes se déroulent sans stress ni contrainte pour les employés. Et comme les caisses sont placées plus bas dans l’Ergosa C, les employés n’ont pas besoin de soulever chaque rangée, ils peuvent simplement la glisser dans la caisse. Il est surprenant de constater à quel point le processus d’emballage peut être simple et facile. Si les clients arrivent chez Box Marche avec de nouvelles exigences, le système peut être bonifié à tout moment pour inclure des modules supplémentaires, comme le mode Pick & Place.

 

Emballage ergonomique

Une autre spécialité de Box Marche sont les boîtes bag-in-box de qualité supérieure pour le vin. Les boîtes sont fabriquées en micro-cannelure laminée avec des tirages allant jusqu’à 20 000 unités. Ces boîtes patte droite sont pliées et collées sur la ligne de pliage-collage et finissent dans l’empaqueteur automatique Virtuo.

 

IMPACK a conçu ce système compact pour des boîtes en carton plat et ondulé de format moyen à très grand. L’empaqueteur Virtuo se distingue également par sa grande facilité d’utilisation et sa polyvalence. Mais surtout, il soulage considérablement le personnel lors du remplissage de caisses avec des rangées lourdes de boîtes en carton ondulé. Tout comme l’Ergosa, le Virtuo offre des temps de réglage courts. Le réglage de cette machine est modifié jusqu’à cinq fois par quart de travail.

 

Début 2019, le Virtuo a été remplacé par le dernier modèle. D’après Dominici: « Le nouveau système fonctionne environ 10 % plus vite. Avec lui, nous pouvons mettre en caisse jusqu’à 30 000 unité de bag-in-box par heure. » Par conséquent, la plieuse-colleuse peut également fonctionner plus rapidement. La manipulation des caisses, par exemple, a été amélioré sur le nouvel empaqueteur permettant d’augmenter la productivité. De même pour l’amélioration de l’ergonomie, qui se traduit par une plus grande facilité d’utilisation pour les employés. Grâce à un convoyeur plus long, ils ont plus de temps pour alimenter en caisses vides le Virtuo. La hauteur de travail de la machine a également été adaptée, ce qui facilite la manipulation des caisses par les employés.

 

Le Virtuo est équipé d’un indexeur de nappe IN3, qui offre une plus grande flexibilité pour l’orientation des boîtes dans les caisses. Les produits Bag-in-Box sont soit tournés vers la gauche, soit ils passent au travers de l’indexeur de nappe s’il n’est pas nécessaire de tourner les boîtes. Sur tous les plans, la machine répond aux besoins de Box Marche en matière d’empaquetage pour ces produits.

 

Outre les étuis de protection et les produits bag-in-box, Box Marche produit différents types d’emballages pour des fabricants reconnus. En fonction des exigences de production, ils sont traités soit par la ligne de pliage-collage avec l’Ergosa, soit avec le Virtuo. Les deux empaqueteurs offrent le degré de flexibilité nécessaire.

 

Modèle japonais

Dominici applique également les dernières pratiques de gestion basées sur les principes du Système de Production Toyota (TPS), qui vise une productivité maximale combinée à une qualité élevée et une livraison dans les délais. Ses investissements dans les empaqueteurs IMPACK s’inscrivent dans cette démarche, car ces systèmes sont parfaitement adaptés pour soutenir les trois objectifs du TPS. Le leadership technique de Box Marche et l’accent mis sur les partenariats ont été reconnus par le marché. Plus de 90 % de ses quelques 100 clients sont fidèles à l’entreprise depuis longtemps. Dominici voit un potentiel de croissance dans des pays tels que l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne.

 

Avec un effectif de 55 personnes, Box Marche produit des emballages pour l’industrie alimentaire, les boissons, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques, les accessoires de mode et les produits ménagers. L’entreprise a reçu de nombreuses distinctions pour ses idées innovantes en matière d’emballage. Box Marche exporte environ 10 % de ses produits au Danemark, en Suède et dans d’autres pays.

 

Lire l’article original sur le site de Brunton Publications, publié par Daniel Brunton le 12 décembre 2019.

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Partenaires de développement


© Metal Manufacturing Alliance - 2020