Actualités du Réseau

2020/06 - APEX C - AVIS D'UN UTILISATEUR

Articles - Image d'intro

La rétroaction des utilisateurs est capitale à la réussite de Motion Composites dans sa conception de fauteuils roulants adaptés à un style de vie actif. Nous pourrions même dire qu’il s’agit d’un des principaux facteurs d’influence lorsque nous développons un produit qui répondra aux besoins de son utilisateur pour plusieurs années.

Par Motion Composites

 

Nous considérons la communauté Motion Composites comme une excellente source d’inspiration pour accomplir notre mission.

 

Dans ses propres mots, Todd Richardson nous offre une perspective d’utilisateur du APEX Carbone et il nous offre également ses impressions en tant que professionnel des technologies d’assistance. Todd a d’ailleurs récemment rejoint l’équipe à titre de responsable des ventes pour les régions de l’est et sud des États-Unis.

 

La session est disponible en anglais uniquement mais vous pouvez prendre connaissance de la transcription ci-dessous.

 

 

 

 

Transcription / Traduction :

 

Bonjour à tous, je suis très content de pouvoir m'adresser à vous, je n'ai jamais fait ça avant. Pour ceux d'entre vous qui ont entendu parler un peu de mes impressions et idées sur le APEX Carbone, vous savez un peu à quoi vous attendre !
 

J’ai grandi en faisant du motocross dans le nord de l’État de New York. J’en ai fait durant une dizaine d’années, c’était ma passion. Je vivais, respirais et rêvais à tout ce qui touchait à cette activité. J’ai commencé jeune et j’étais chanceux de pouvoir en faire. Je n'avais pas beaucoup d'argent pour acheter une moto d'entraînement ou de course et peut-être quatre motos par an.. J’étais chanceux et reconnaissant d’avoir une motocross par année. Je n’avais pas beaucoup d’argent pour mettre des pièces modifiées et tous les gadgets dispendieux. L'installation et l’entretien de mon motocross sont donc devenus extrêmement importants. J'ai bien réglé la suspension, j'ai récupéré tout ce que je pouvais du moteur d'origine, j'ai rendu la moto plus facile à conduire et j'y ai mis beaucoup de travail. Ainsi, j’avais une base pour savoir comment me débrouiller mécaniquement et techniquement.
 

Je me suis blessé au dos en 1987 à l’entrainement et c’est à partir de ce moment que m’a vie fut complètement transformée. J'ai passé 4 semaines au lit, ce qui est considéré comme court en rééducation. J'étais le patient impossible qui voulait rentrer chez lui avec ses copains et revenir à la vie normale. J’ai quitté l’hôpital dans un Quickie 2 avec des roues mag, des pneus anti-crevaison, des roues avant de 8 pouces, des appuie-bras, tous les cauchemars que peut imaginer un jeune de 22 ans qui essayait de maintenir un style de vie vraiment actif, une forme de normalité que je connaissais auparavant tout en essayant de faire la transition sur un fauteuil roulant.
 

Un jour, j'étais dans un magasin en train d'acheter ma quatrième ou cinquième roue avant de 8 pouces et pour être honnête je n'étais pas content d'être là pour faire cela. C’est à ce moment précis qu’un jeune homme est apparu et s’est présenté : il s’appelait Marty Ball et il représentait, je crois, la compagnie Kushal. Il m'a demandé si j'avais déjà essayé un cadre rigide. Je n’étais pas vraiment intéressé, mais comme il était gentil, je me suis dit pourquoi pas, je vais essayer ton fauteuil. Ça a littéralement changé ma perception d’être fort, athlétique, agile et physiquement accomplit, je ne me sentais pas du tout comme ça dans mon Quickie 2. J'ai tout de suite senti qu’un fauteuil rigide me convenait assez bien. C’est incroyable comme ça a changé ma vie.
 

J’ai donc décidé de me diriger professionnellement vers cette industrie peu de temps après. J’ai vu à quel point cela a changé positivement ma vie, je n'oublierai jamais ce sentiment et j'allais m’empresser de changer le point de vue des clients. J'ai continué et j'ai toujours eu le privilège d'avoir à ma disposition les meilleurs fauteuils disponibles. J’ai été dans un bon fauteuil. Le dernier, avant mon APEX Carbone, c'était un ZR que j'ai configuré, je n'y changerais plus rien. Il était configuré et allait à merveille, un fauteuil fantastique, c’était un bon produit.
 

Donc, quand j’ai commencé avec vous, j’avais l’expérience d’être dans un fauteuil à chaque moment de ma vie. Je ne voulais pas sauter hors de mon Tilite ZR et me présenter dans un centre ou un salon d’exposition dans un APEX Carbone seulement pour le travail. Si tu ne peux le vivre, tu ne peux pas le représenter.
 

Un jour le fauteuil est arrivé, je l’ai ajusté pendant la soirée, j’ai appris à l’apprivoiser lentement sur mon canapé, je l’ai assemblé pièce par pièce. J’ai mis des roues Spinergy, j’ai mis mon dossier ADI dessus et je l’ai essayé brièvement dans la maison ce soir-là et j’ai été vraiment surpris de voir à quel point la sensation était bonne. J’avais très hâte de sortir pour l’essayer le lendemain.
 

Donc, après ma journée de travail, je suis allé dehors, il y a une petite route que je fais dans le voisinage, c’est une route très exigeante pour un fauteuil, il y a des trottoirs avec des niveaux différents et de l’asphalte abimé. L’asphalte en Caroline du Sud est très granuleux pour le dire poliment. C'est une route très accidentée et très vallonnée, avec des montées très courtes et quelques longues descentes. Je suis donc parti sur cette route, juste avant la nuit, pour voir ce qui allait se passer. Je n'ai jamais eu autant de facilité à suivre cette route dans ma vie. Je ne m’étais pas entraîné depuis un mois et je n'avais pas vraiment été à l'extérieur avec mon fauteuil de rue, donc, je n'étais pas très en forme. Ça m’a surpris de constater la différence, je pense qu’en tant qu’ATP (désignation pour les professionnels des technologies d’assistance), je pouvais tout de suite sentir le carbone. Je m’attendais à une conduite plus douce sur une chaussée granuleuse et cela a certainement été le cas, c’était tellement mieux! Un peu frustrant par contre en tant qu’ATP de ne pas être capable de déterminer avec précision pourquoi il est meilleur.
 

J'ai même appelé la personne que j'ai formée quand j'ai quitté le détaillant où j'ai travaillé pendant 24 ans, qui est aussi dans notre APEX Carbone. Il m'avait déjà dit à quel point c’était un bon fauteuil quelques années auparavant. Je lui ai dit qu’il avait raison mais que je n’arrivais pas à déterminer pourquoi il était si performant. Nous ne pouvions pas déterminer pourquoi le APEX était meilleur, sinon tous ces petits détails dans la fabrication qui sont si importants pour la qualité.
 

Je crois que c’est une combinaison de l’ATP qui prescrit un fauteuil de qualité, le manufacturier qui fabrique un produit de qualité et l’ajustement final lors de la livraison. Toutes ces choses, si vous essayez de les comparer à un compte bancaire, à la fin de l’année, si vous regardez votre compte, vous avez un tas de dépôts. Quand tout est bien fait et que l’ajustement du centre de gravité a été parfait, c’est un dépôt. L’angle du dossier et la hauteur, c’est un dépôt. Tous ces petits détails que nous faisons bien dans la fabrication et dans l’ensemble en prescrivant un fauteuil et en l’ajustant comme il se doit, ça fait une énorme différence. Il m’est difficile d’expliquer la différence entre le fait d’être parti du fauteuil dans lequel j’ai commencé et de me retrouver aujourd’hui dans un APEX Carbone. Il s’agit de paradigmes complètement différents.

 

Cody Verret :

Todd merci ce fut très intéressant comme perspective. J’ai quelques petites questions.

En lien avec les transferts, quel serait la plus grande différence entre le APEX et le ZR d’après toi ?
 

Todd Richardson :

Tu veux dire les transferts comme pour embarquer ou sortir du fauteuil ?
 

C.V. :

Oui et lorsque tu embarques ton fauteuil dans ta voiture par exemple. Est-ce que tu dirais que le APEX est beaucoup plus léger en comparaison avec le ZR ?
 

T.R. :

En fait, il est possiblement un peu plus lourd! Mon ZR était très épuré! Mais malgré tout, de par sa configuration, le poids n’affecte pas du tout négativement la performance. Les appuis en caoutchoucs sont également une belle touche pour s’appuyer.
 

C.V. :

Et parle moi de la conduite ?
 

T.R. :

Il n’y a pas de comparaison. Le carbone est tellement plus fluide. Je ne croyais sincèrement pas que la différence serait si drastique. Il y a une grande différence entre l’aluminium et le titanium. L’aluminium est très brut. Le titanium amène déjà beaucoup mais le carbone améliore encore plus même en comparaison avec ce dernier. C’était donc très impressionnant pour moi.
 

Je n’avais pas acheté de fauteuil sur mesure depuis environ 25 ans. C’était un peu intimidant comme idée! Mais quand je l’ai reçu, j’étais très impressionné !
 

C.V. :

Après maintenant 120 jours dans ton fauteuil, retournerais-tu en arrière ?
 

T.R. :

Non ! J’adore ce fauteuil roulant. J’adore le carbone !

 

 

À PROPOS DE MOTION COMPOSITES

Reconnue à travers le monde, Motion Composites détient une réputation de leader en matière de conception et de fabrication de fauteuils roulants manuels ultra légers.

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Partenaires de développement


© Metal Manufacturing Alliance - 2020